top of page

La FFC réagit au CNR


mort du secteur de la construction neuve

Nous nous attendions à des mauvaises nouvelles, nous sommes servis ! Le gouvernement, par ses annonces, souhaite la mort du secteur de la construction neuve et des milliers d’entreprises qui, au quotidien, participent à la création de lieux de vie pour nos concitoyens. La casse sociale sera d’envergure. Nous sommes devant un gouvernement complètement hors-sol, avec une vision du logement parisienne, oubliant les besoins et les attentes de millions de concitoyens qui n’ont pas pour unique ambition d’être locataires d’un logement social !


Le gouvernement, en supprimant le PTZ pour la maison individuelle, envoie un signe fort : la maison individuelle neuve est réservée aux plus riches, à une élite, alors que 84 % des Français souhaitent acquérir une maison avec un petit jardin. Ce n’est pas le PTZ rénovation en zone détendue qui résoudra l’équation car l’achat d’une maison à rénover, accompagné de travaux d’ampleur, est un budget largement supérieur à l’achat d’une maison neuve !


La profession dans son ensemble est abasourdie par tant de méconnaissances du secteur de la construction neuve et du secteur du bâtiment en général, finalement par tant d’incompétences ! Les mots sont crus mais reflètent malheureusement la dure réalité.


La construction d’une maison individuelle qui faisait la joie de nombreux primo-accédants ne sera plus accessible pour ces Français.


Monsieur le Ministre en charge de la ville et du logement, vous qui êtes l’heureux propriétaire de trois maisons, est-ce que vous pourriez prendre la défense du rêve des Français ?


Monsieur le Ministre de la Transition écologique et de la cohésion des territoires, vous qui êtes l’heureux propriétaire d’une maison, est-ce que vous pourriez prendre la défense du rêve des Français ?


Monsieur le Ministre de l'Économie, vous qui êtes l’heureux propriétaire d’une maison, est-ce que vous pourriez prendre la défense du rêve des Français ?


La liste est longue et nous pourrions continuer à égrainer les ministres susceptibles d’être des fervents défenseurs de l’art de vivre à la française, de cette forme d’habitat qui est l’honneur de nos territoires péri-urbains et ruraux ! Ils ont fait le bon choix, mais surtout, ils ont pu faire ce choix.


À l’heure d’une crise sans précédent du logement marquant le résultat d’une politique du logement pour le moins balbutiante tant le sujet semble pour certains inintéressant, nous demandons encore un sursaut d’ampleur pour permettre à tous les Français de faire l’acquisition du logement de leur souhait en facilitant ce parcours plutôt qu’en ajoutant des difficultés aux difficultés. Les Français vous diront qu’il fait bon vivre dans le péri-urbain et en zone rurale, que ces territoires sont une chance pour la France. La construction de maisons individuelles y contribue à leur dynamisme et à leur épanouissement.


Damien Hereng – Président de la FFC

216 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
federation-francaise-des-constructeurs-d
bottom of page