top of page
  • bewweb

Le regard des Français sur la maison individuelle et l'accès à la propriété




Ce sondage souligne la nette préférence des Français à vivre en maison individuelle et les obstacles grandissants pour y parvenir…


« À l’heure où la réforme des retraites enflamme les débats, le logement, enjeu majeur qui représente le premier poste de dépenses du budget des ménages, est le grand absent des débats. Pourtant il est une autre manière de préparer sa retraite : acquérir sa résidence principale à crédit pendant sa vie professionnelle, assure de se constituer un patrimoine et être logé avec des charges réduites à l’heure de la retraite.


Le deuxième volet de notre sondage annuel, réalisé par l'institut IFOP, met en lumière une nouvelle fois que l'accession à la propriété reste un enjeu crucial pour les Français qui la considèrent comme « une bonne façon de sécuriser son avenir » (90%) et « d’avoir une situation financière confortable » (44%), critère en augmentation de 11 points sur un an.


Cette étude souligne la nette préférence des Français à vivre en maison individuelle puisqu’elle est encore plus prononcée qu’en 2022 (84%, + 4 points). Elle met également en exergue les défis et obstacles auxquels sont confrontés les Français pour accéder à la propriété : 73% déclarent qu’il est plus difficile aujourd’hui qu’il y a dix ans d’accéder à la propriété (contre 54 % en 2022), de même que 74 % d’entre eux considèrent que ce sera bientôt réservé à une élite (contre 60 % en 2022).


Quelle réponse est apportée par notre gouvernement ?


Les commissions, les rapports, les comités en tout genre s’enchainent et pourtant le constat est là : tous les professionnels de la construction de logements, collectifs et individuels, alertent actuellement le gouvernement sur les prémices de la catastrophe.


Face à ces constats, la FFC appelle les décideurs politiques à mettre en place des mesures adéquates pour aider les ménages souhaitant devenir propriétaires d’une maison. Des politiques publiques favorables sont d’ailleurs attendues par les Français puisque 46% des interrogés considèrent que c’est l’absence d’aides ou des aides insuffisantes qui freinent à la réalisation de leur souhait de posséder une maison individuelle.


Des mesures fortes contribueraient à réduire les obstacles financiers et rendre l'achat immobilier et l’accès à une maison individuelle plus accessible à tous les citoyens, quel que soit leur revenu ou leur statut socio-économique, une réponse concrète pour favoriser la cohésion sociale et l'égalité des chances pour tous. »


Damien Hereng, Président de la Fédération Française des constructeurs de Maisons Individuelles


Chiffres clés de l’étude :


  • 84% des sondés préfèreraient vivre en maison individuelle, en progression de 4 points sur 1 an, et la considèrent comme une forme d’accomplissement ;

  • 90% des répondants considèrent que l’accès à la propriété est une bonne façon de sécuriser son avenir ;

  • 74% pensent la propriété immobilière réservée à l’élite, en progression de 14 points par rapport à 2022 ;

  • 73% trouvent que l’accès à la propriété est plus difficile aujourd’hui qu’il y a dix ans, en progression de 19 points sur un an ;

  • 82% considèrent que l’accès à la propriété devrait davantage être encouragé par des aides financières de l’État ;


377 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentários


federation-francaise-des-constructeurs-d
bottom of page